Migrer vers le Cloud : 6 étapes à considérer pour votre infrastructure

//Migrer vers le Cloud : 6 étapes à considérer pour votre infrastructure

Migrer vers le Cloud : 6 étapes à considérer pour votre infrastructure

Avec ses coûts réduits, sa souplesse, sa mobilité et sa migration de plus en plus facile et rapide à réaliser, le Cloud fait les yeux doux aux entreprises de toutes les tailles, et ce, tous domaines confondus. Mais avant de migrer vers le Cloud, il est indispensable de considérer 6 étapes pour votre infrastructure.

1. Effectuez un audit des systèmes en place

Connaissez-vous précisément l’architecture de votre entreprise ? Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir vous pencher sur la question et établir une cartographie complète de la structure en place et de tout ce qui l’entoure : coûts, stockage, serveur, personnel dédié à la maintenance… Cette démarche est essentielle afin de bâtir un projet d’affaire solide et être en mesure de calculer votre ROI. De plus, cette étape vous permettra d’identifier vos failles. Ainsi vous éliminerez les risques liés au passage vers le Cloud.

2. Définissez vos objectifs

Déterminer ses priorités est une démarche indispensable avant de passer au Cloud. Le but de la migration est-il de gagner en agilité, de bénéficier d’une meilleure sécurité ou encore d’automatiser une partie des tâches annexes des collaborateurs afin de leur permettre de se focaliser sur l’activité première de l’entreprise ? En fonction de la hiérarchisation des besoins, vous pourrez ainsi commencer par migrer des tâches de moindre importance, ce qui vous aidera à tester les performances du Cloud et la réactivité du partenaire informatique avant de migrer les charges de travail stratégique.

3. Vérifiez que vos licences et applications peuvent migrer vers le Cloud

Toutes les licences et applications ne peuvent pas intégrer une migration vers le Cloud. C’est notamment le cas pour certaines licences achetées en mode “on premise”, des applications métiers très spécialisées ou écrites spécifiquement pour certaines architectures système, ou encore des bases de données dites cloisonnées. Pour les premières, il est souvent possible de les convertir en mode Cloud en achetant la licence mobility vendue par les éditeurs, mais pour les autres cas aucune migration n’est possible.

4. Choisissez un Cloud adapté à vos besoins

Avant de sélectionner un fournisseur Cloud plutôt qu’un autre, prenez en compte les niveaux de performance nécessaires pour faire fonctionner vos applications. Vous devrez notamment considérer les métriques, CPU, RAM, disques, réseaux, pour déterminer le Cloud qu’il vous faut. Votre prestataire informatique peut réaliser cet audit préalable.

Il est également important d’évaluer la fiabilité et les capacités du fournisseur de services auquel vous envisagez de confier les applications et les données de votre organisation. Voici quelques points cruciaux à prendre en compte : l’emplacement de stockage des données au Canada ou ailleurs dans le monde par exemple, la responsabilité de la gestion des données, la sécurité et la fiabilité de la connexion Internet du fournisseur, les délais de remise en service en cas de panne et les niveaux de sécurité mis en place. Vous devez également prendre en compte tous les aspects sécuritaires : la sécurité physique du datacenter, la protection antivirus et la prévention des intrusions. Des plans de niveau de service SLA solides sont essentiels dans le cadre de la migration des données et applications de votre entreprise vers le Cloud.

5. Planifiez votre migration

Après avoir soigneusement évalué les étapes ci-dessus, il est temps d’élaborer un véritable plan de migration pour les applications ciblées. Il est important que le plan prenne en compte les éléments suivants :

  • Temps d’interruption minimal
  • Ordre de migration des applications
  • Délais et suivi des indicateurs clés kpi pour définir une migration réussie

Il est également primordial de mettre en place une surveillance et monitorer l’ensemble de vos actions pour vous aider à identifier et à résoudre tous les problèmes potentiels pouvant survenir dans ce nouvel environnement.

6. Confiez votre migration à un spécialiste

Si votre entreprise ne possède pas l’expertise à l’interne pour prendre en charge la migration vers le Cloud et suivre la mise en application de ce nouveau modèle de gestion, vous devrez sélectionner un partenaire expérimenté qui saura non seulement vous orienter vers une solution Cloud parfaitement adaptée à vos besoins, mais également vous accompagner tout au long du processus de migration, et même au-delà.

Avant de faire le grand saut, prenez le temps de définir vos besoins, de bâtir une équipe expérimentée ou de trouver les bons partenaires. Prenez aussi le temps nécessaire pour la planification des différentes étapes du processus : vous réunirez ainsi les conditions pour réaliser une migration réussie.

2019-09-12T18:02:56-04:00 3 septembre 2019|Blogue|
Fondée en 2014, R2i est une firme hautement spécialisée en technologies de l’information avec un focus particulier sur les solutions d’infrastructure dédiée aux centres de données et au développement de l’intelligence artificielle; d’infrastructures infonuagiques, d’une large gamme de services gérés de haut niveau, ainsi que la dotation de personnel hautement qualifié en TI.

Nous sommes ici pour vous aider