Article

Vos données cloud sont votre propriété. Mais…

Date de la publication

À l’ère numérique, vos données sont une mine d’or. Les héberger dans un environnement infonuagique vous permet d’en stocker de gros volumes, et de les exploiter au mieux. Comme elles se trouvent hors de vos murs, êtes-vous inquiet à l’idée de ne pas en être réellement propriétaire ? Rassurez-vous, même dans le Cloud, vos données vous appartiennent. Mais voici quelques bémols à prendre en compte avant de choisir votre fournisseur infonuagique.

Plus qu’être propriétaire de vos données, vous en êtes responsable

Peu importe le type d’environnement cloud pour lequel vous optez (Cloud gratuit ou payant, Cloud public ou privé), vous êtes toujours propriétaire des données qui s’y trouvent. À un point tel que vous en êtes même responsable !

En d’autres termes, c’est à vous d’en assurer la sauvegarde. Les fournisseurs de plateformes infonuagiques vous procurent le service pour « faire rouler » vos données. Leur part du contrat, à moins d’une entente avec eux, comprend rarement l’obligation de restaurer vos données en cas de problème (accident ou malveillance). Dans la plupart des cas, vos données sont conservées pour une certaine période de temps (très variable selon le fournisseur). En fonction de la qualité et de l’usage des données qui transitent par votre plateforme infonuagique, veillez à mettre en place une solution de sauvegarde et de relève en cas de pépin.

Dans le Cloud vous êtes chez vous, mais… oui, il y a quelques « mais ».

Mais dans un Cloud gratuit, vos données sont un produit

Les miracles n’existent pas. Si, par exemple, votre application cloud pour stocker des photos ou modifier l’extension de vos fichiers est gratuite, c’est qu’on s’intéresse potentiellement à vous ! En fonction des petites lignes écrites (et peu souvent lues) des conditions d’utilisation, vos données personnelles pourraient servir à des actions de marketing ciblées, ou bien vos contenus audio, photo ou vidéo être réutilisés puisque vous pouvez avoir cédé vos droits d’auteur. Les capacités des applications cloud gratuites étant limitées, elles restent rares en matière d’utilisation professionnelle.

Mais le gouvernement américain pourrait y jeter un œil

Si vous faites affaire avec un fournisseur infonuagique états-unien, et même si vos données sont dans des serveurs en sol canadien, le gouvernement américain pourrait avoir un droit de regard. C’est ce qu’on appelle le Cloud Act. On s’entend, les chances sont minces pour que ça arrive. Il faut que les autorités américaines aient des doutes sur ce qui se passe sur vos serveurs. Qu’elles soupçonnent des menaces pour se donner le droit d’intervenir. Si malgré tout cette réalité vous dérange, mieux vaut faire affaire avec un fournisseur infonuagique 100 % canadien, comme R2i.

Mais si vous voulez sortir vos données du Cloud, ça peut parfois vous coûter cher

Trouvez-vous ça fâcheux de payer pour récupérer ce qui vous appartient ? Chez certains fournisseurs d’infonuagique, les coûts sont très faibles pour déposer ses données dans le Cloud. Mais ça peut coûter jusqu’à 10 fois plus cher si l’on souhaite les télécharger à nouveau, ou les retirer ! Si vous devez souvent recourir à vos données, c’est évidemment un angle à considérer. Chez R2i, nous facturons nos clients en fonction des données déposées. Vous êtes libres par la suite d’en disposer à volonté.

Vous avez des questions, des inquiétudes concernant l’infonuagique? N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.

Partagez sur vos réseaux